Faux-sauniers et gabelous
De l’or ! Le sel comtois était vendu plus cher en Franche-Comté qu’en Suisse. Et les Comtois en manquaient. Alors la contrebande allait bon train : le sel comtois revenait de Suisse ou partait pour la Champagne et la Bourgogne, pays de gabelle. Les gabelous, douaniers de l’intérieur, surveillaient. Pour les faux-sauniers capturés à Scey-sur-Saône, Bonnay, Champlitte ou Mijoux, direction la prison, les galères, le gibet ou l’exil.
 
qui sommes-nous | revue de presse | espace publicitaire | nous contacter | informations légales
Numéro 11
2013