Forts et châteaux
Depuis l’an mil, la forêt recule et les places fortes s’installent aux points stratégiques d’une géographie spectaculaire. Des châteaux de Montfaucon ou de Dramelay, il reste d’émouvants vestiges que la passion tient debout. Certains châteaux du temps médiéval sont heureusement préservés, et habités : leurs propriétaires donnent aux châteaux d’Oricourt, de Rosières sur Vingeanne ou de Belvoir, la force d’affronter l’avenir. Plus austères, les forts du 19e siècle, aux Rousses ou à Besançon, témoignent de l’histoire tourmentée de cette région convoitée. Et, cerise sur le château, au Larmont, le fort Malher domine le château de Joux, son aîné de huit siècles.
 
qui sommes-nous | revue de presse | espace publicitaire | nous contacter | informations légales
Numéro 02
2004