Vies d'antan
Les paysages gardent la trace de ceux qui ont vécu là, souvent pour le meilleur, parfois pour le pire. A Amange dans la région doloise, les ruines de l’ermitage Saint-Bonnot se souviennent de l’horrible loup-garou qui mangeait des enfants. Mais ces vies d’antan étaient souvent honnêtes et laborieuses. A Fondremand, village médiéval de Haute-Saône, un donjon de l’an mil surplombe la source de la Romaine et son lavoir où les lavandières ne comptaient pas leur peine. A Vaux-et-Chantegrue dans le Haut-Doubs, les bergers menaient pâturer les vaches qui entretenaient les paysages. A Rougemont dans la vallée de l’Ognon, en 1500 déjà, les ouvriers travaillaient dur au haut fourneau de Montagney, l’un des seuls de la région à être encore debout aujourd’hui. Et dans l’industrieuse vallée de la Jougnegna, qui relie Jougne dans le Haut-Doubs et Vallorbe en Suisse, passaient déjà les Romains se rendre de Lausanium (Lausanne) à Vesontio, suivis quelques siècles plus tard par les commerçants qui faisaient leurs affaires entre Vénétie et Flandres.
 
qui sommes-nous | revue de presse | espace publicitaire | nous contacter | informations légales
Numéro 01
2003